Une société d’extravertis

Qu’ont en commun J.K. Rowling, auteure de la série Harry Potter, Mark Zuckerberg, président fondateur de Facebook, Warren Buffett, homme d’affaires très prospère et l’actrice Emma Watson? Un portefeuille bien garni? Oui, mais non. Croyez-le ou non, ce sont tous des introvertis! En fait, saviez-vous que les introvertis représentent de 30 à 50% de la population? Ça fait beaucoup de monde! Pourtant, selon plusieurs spécialistes, la société favorise les personnes extraverties à plusieurs niveaux, ce qui fait que les introvertis peinent à trouver leur place. Ils sentent que quelque chose cloche avec eux.

Le psychiatre Antoine Pelissolo le dit sans hésiter : « Notre société occidentale, notamment dans le monde du travail, est organisée par et pour les extravertis. Ainsi, dès l’école, le travail en groupe est valorisé, il faut parler en public, travailler à plusieurs, se montrer, impressionner. Dans les entreprises, les « openspaces » sont privilégiées, et les réunions constituent les points d’ordre de l’organisation du travail de chacun. Les extravertis en sont ravis, et y font preuve de toutes leurs compétences relationnelles. » Mais que peut-on faire pour mieux comprendre les introvertis et leur permettre de s’intégrer plus facilement?

Êtes-vous introverti?

Vous devez d’abord savoir qu’introverti et timide ne sont pas synonymes. On définit plutôt les introvertis comme des personnes plus discrètes qui ont besoin de solitude, qui préfèrent réfléchir avant de parler et qui ont plus de facilité à s’exprimer à l’écrit.

Voici d’ailleurs 5 traits caractéristiques des introvertis qui feraient d’eux, selon Jennifer B. Kahnweiler, de meilleurs leaders :

  • Réfléchir d’abord et parler ensuite
  • Focaliser en long et en large
  • Inspirer le calme
  • Préférer l’écriture plutôt que le parler
  • Aimer la solitude

Bref, les introvertis travaillent simplement de façon différente des extravertis sans qu’elle ne soit pour autant moins bonne. Elle n’est tout simplement pas favorisée dans la société actuelle.

Les introvertis au travail

En milieu de travail, les extravertis sont très souvent favorisés. Il n’y a qu’à penser au processus de recrutement. Visitez quelques sites d’aide à la recherche d’emploi et ça vous frappera. On suggère aux gens de se démarquer, de téléphoner à l’employeur, bref de sortir du lot. C’est tout juste si on ne leur demande pas de sauter en parachute du haut de la tour Eiffel avec une affiche Engagez-moi. Pas toujours évident pour les introvertis.

Pensez aussi aux réunions. Les introvertis peinent parfois à prendre leur place. Les extravertis aiment partager leurs idées alors que introvertis prennent souvent plus de temps pour réfléchir avant de prendre la parole. Ces derniers sont moins spontanés, ce qui fait que les idées des personnes extraverties ont davantage tendance à être retenues.

Pour l’auteure Susan Cain,  il est clair que « les personnalités les plus extraverties ont vite tendance à imposer leurs points de vue et leurs idées, que le groupe adopte facilement par effet d’entraînement, alors qu’il n’existe aucune corrélation entre charisme et intelligence. » C’est pourquoi elle suggère de reléguer les séances de brainstroming aux oubliettes. À son avis, rien ne vaut une réunion bien préparée par tous les participants : « Avant de les convoquer en réunion, il est préférable d’inviter les individus à réfléchir à des idées, afin d’arriver mieux préparés. » Une bonne raison d’utiliser Beenote pour planifier vos réunions!

Être introverti

Tout n’est cependant pas sombre dans l’univers des introvertis!  Soyez rassuré, vous aurez quand même une belle vie même si vous êtes plus discret. Vous devez toutefois faire des efforts pour travailler en collaboration avec les extravertis. Après tout, malgré des différences marquées, vous possédez des personnalités complémentaires et vous pouvez apprendre au contact de l’autre. Susan Cain suggère, entre autres, aux introvertis de se montrer un peu plus sociable et aux extravertis de laisser la chance aux introvertis de s’exprimer.

Le meilleur conseil demeure toutefois de demeurer fidèle à soi-même et de ne pas vouloir ressembler à tout prix à ce que la société encourage, simplement pour faire comme la majorité. C’est comme ça que vous pourrez vous démarquer encore davantage!

Changer votre monde, une réunion à la fois

Related Posts