Les organisations, qu’elles soient publiques ou privées, petites ou grandes, devraient viser comme principal objectif, une meilleure gouvernance.

La presque totalité des gens pense que cet énoncé est vrai. Mais leur questionnement est qu’est-ce qu’une gouvernance et comment l’atteindre?

Origine de la gouvernance

Commençons simplement par établir l’origine de la gouvernance. C’est en fait un mot et un concept nouveau qui a été introduit dans le discours public vers la fin des années 80. Des scandales, dont celui d’Enron, ont donné force au concept de gouvernance et des régulateurs de marché ont mis en place des directives pour encadrer certaines organisations, surtout publiques (société privée cotée en bourse). Une des lois les plus connues est celle de Sarbanes Oxley (2002).

Comme c’est un mot et un concept assez neuf, il suscite un intérêt vif, mais, en même temps, une certaine confusion. On lui prête des vertus importantes tout en le blâmant pour certaines fautes.

 

Le concept de la gouvernance

Mais qu’est-ce que le concept de gouvernance? C’est un exercice de définition qui semble être difficile à faire, car étant nouveau, il couvre et touche à beaucoup de points.

LInstitut sur la gouvernance indique que ‘’L’exercice d’une gouvernance est nécessaire au moment que des personnes se regroupent à une fin particulière. »

La documentation sur la gouvernance propose plusieurs définitions, dont la plupart reposent sur trois dimensions : l’autorité, la prise de décision et les rencontres.

L’approche de l’Institut sur la Gouvernance du Canada se résume à: qui détient le pouvoir, qui prend les décisions, comment les intervenants se font entendre.

Leur conclusion de cet exercice est certainement intéressante, car il permet de cibler cette définition comme : La gouvernance est la façon dont une société et les groupes qui y sont à l’intérieur se regroupent pour prendre des décisions.

Est-ce pour nous?

La définition de base exposée précédemment indique que la gouvernance s’applique dans une société. Cette société peut être une nation, une société gouvernementale, une société privée (négocié public), une PME privée autant qu’une société sans but lucratif ou toute association qui a un minimum de structure. On peut facilement arriver à la conclusion que c’est pour toute organisation.

Tout regroupement sociétal devrait se permettre d’examiner comment il pourrait améliorer sa gouvernance pour améliorer ses décisions.

Développer une approche où l’information est sollicitée de la part des participants, qu’ils la partagent à ceux qui prennent les décisions, que ces derniers recherchent le bien des parties prenantes peut s’avérer un exercice réalisable avec une approche de collaboration, d’implication et d’efficience.

 

Les parties prenantes

La définition de la gouvernance, comme indiqué précédemment, est encore jeune, mais porte un lourd passé. Ce passé est principalement la perception que les membres du conseil d’administration (C.A.) doivent uniquement travailler pour les actionnaires.

Les décisions se devaient d’avoir comme objectif de maximiser la valorisation de ces derniers, souvent au détriment d’autres parties prenantes. Mais est-ce bien l’unique façon de faire?

Lors d’une entrevue, le président d’une banque canadienne indiquait que sa responsabilité est d’assurer le bien des parties prenantes de la banque soit les actionnaires, les employés et le gouvernement et pas nécessairement dans cet ordre.

La couverture de gouvernance couvre maintenant plus que seulement les actionnaires. Les administrateurs se doivent de combiner les objectifs d’autres groupes pour assurer l’application d’une bonne gouvernance.

Pour y arriver, il faut avoir une stratégie qui implique toutes les parties prenantes et c’est le rôle des dirigeants assisté des administrateurs de l’établir.

Les participants

Pour améliorer notre gouvernance, on se doit d’impliquer ces trois groupes : les administrateurs, les dirigeants et les employés.

Ensemble, on en sait toujours plus que seul. Impliquer l’ensemble de l’organisation dans une approche collaborative vous permettra d’atteindre un bien meilleur niveau de gouvernance.

La gouvernance est la façon dont une société et les groupes qui y sont à l’intérieur se regroupent pour prendre des décisions.

Le conseil d’administration se doit de donner l’exemple avec une pratique structurée de planification de ses réunions avec une prise de décision éclairée.

Cette bonne pratique, si elle est encouragée dans l’ensemble de l’organisation permettra d’avoir une bonne gouvernance. Par bonne gouvernance, on inclut qu’elle produira des documents et des décisions de qualité de la part des employés qui permettront à la direction d’en produire aussi et ainsi offrir au Conseil d’administration les meilleures informations pour qu’eux prennent les meilleures décisions.

Implanter une bonne gouvernance

C’est par une approche structurée, mais simple, dans la planification, l’exécution et de leur suivi des réunions et des décisions prises qu’une bonne gouvernance peut se matérialiser.

La réunion est au centre des opérations de toute organisation. Que ce soit pout votre C.A., vos comités de direction et/ou vos équipes, la planification documentée de votre réunion vous permettra de prendre de meilleures décisions, en ayant les bonnes données en main.

 

Beenote et la gouvernance

Beenote est la première solution de gouvernance web de gestion de réunions pour conseil d’administration, comités de direction et leurs équipes.

Offerte pour maximiser la valorisation des réunions, processus central des organisations, Beenote vous facilitera l’application d’une gouvernance d’entreprise. De la planification de l’ordre du jour, de son approbation, de son exécution collaborative, de ses prises de décisions au compte rendu et ses suivis intégrés à vos calendriers corporatifs, Beenote vous offrira une vision complète de votre organisation dans ses réunions.

Beenote est disponible en trois approches :

Une approche gratuite qui vous permet une introduction à notre approche structurée. (5 usagers)

Pour vos équipes, vision collaborative des réunions avec de nombreux avantages dont l’intégration à vos calendriers corporatifs.

Pour CA et comité de direction avec une approche de sécurité et de gestion de vos processus.

Entrepreneur technologique en série avec plus de 25 ans d’expérience en gestion et mise en marché de nouvelles technologies. Beenote 1er portail de gestion des réunions sans papiers pour conseil, comité et leurs équipes.

Related Posts